Comment faisait-on avant les sites de rencontre ?

Tous les moyens sont bons pour trouver l’amour lorsque l’on est célibataire. Que ce soit par les sites de rencontre aujourd’hui ou par d’autres procédés avant, on a tous à un moment ou à un autre, tenter de dénicher la « perle rare » pour vivre une belle histoire d’amour.

avant site rencontre

Avant l’arrivée des sites de rencontre, il est évident que les personnes désireuses de rencontrer quelqu’un, usaient de tous les stratagèmes pour y parvenir. Cela pouvait être par le biais d’amis connaissant des célibataires, par des revues diverses comportant une rubrique sur le sujet, en s’arrangeant pour pratiquer des loisirs en équipe, en suivant des cours de cuisine, bricolage entre-autre.

Quand on veut, on peut et dans le domaine de l’amour, rien n’est impossible. Peu importe la manière de s’y prendre, ce qui compte c’est la finalité. Auparavant, on avait donc des hebdomadaires proposant des annonces de gens en quête d’amour. Il suffisait d’en prendre connaissance, de sélectionner ensuite les candidats(es) susceptibles de nous convenir, et pour terminer, « prendre son courage à deux mains » pour appeler en directe la personne retenue. En effet, il n’était pas envisageable de rater la première communication téléphonique avec la voix tremblante par exemple. Puis, après plusieurs contacts au téléphone, le rendez-vous était pris et là encore il était important de de pas renoncer à cause simplement de l’émotion intense ou d’une timidité prononcée. Avec les sites de rencontre, on peut prendre son temps et rester éventuellement plus longtemps devant son écran pour dialoguer, avant de prendre la décision de rencontrer l’élu(e).

Nous avions également la possibilité de faire une rencontre, en acceptant des invitations arrangées chez des amis, en sachant qu’un ou qu’une célibataire serait présente pour faire notre connaissance. Il faut bien reconnaître qu’à cette époque, les bons amis jouaient un peu le rôle d’entremetteurs, mais pour la bonne cause. Toutefois, cela pouvait fonctionner si il y avait une réelle attirance entre les 2 personnes concernées. Parfois, cela pouvait déboucher malgré tout, sur une bonne amitié, mais ce n’était pas le but recherché. Néanmoins, on se sentait en sécurité chez nos amis pour un premier contact et c’était plutôt sympathique et agréable.

Nous avions également la possibilité de s’abonner à des ateliers divers(peinture, bricolage, pâtisserie), à des activités sportives, afin de créer des liens avec les participants et plus si affinité. L’amour n’a pas d’âge et de limite quelle que soit l’époque.

Partagez cet article

Laisser un commentaire

Nom *
Adresse de contact *
Site web